couple sexualité
conseils sexo,  corps,  maternité,  sexo

La sexualité après un accouchement : 3 conseils pour être chill

5
(1)

Difficile de retrouver une sexualité après un accouchement avec son partenaire. Le bébé monopolise l’attention, la fatigue coupe toute envie et les doutes commencent à nous assaillir.


J’ai trouvé que le post-partum était vraiment une étape difficile. J’avais le moral dans les chaussettes. J’étais complètement fusionnelle avec mon bébé et disponible pour rien d’autre (et c’est normal). Je suis tombée malade 5 fois en deux mois, j’avais beaucoup d’effets secondaires à la péridurale et j’étais d’autant plus épuisée que j’allaitais.

Bref. J’étais une loque.

C’est pour ça que mon premier conseil sera de prendre son temps.

1 – Prendre son temps

Reprendre une sexualité après un accouchement n’a pas à être forcément une priorité. Peut-être que c’est une envie, peut-être pas. Dans tous les cas, écoute-toi.

via GIPHY

Si tu n’en as pas envie, c’est giga normal : tu viens de t’ouvrir en deux pour un môme qui pompe ton énergie vitale. 

Vous me demandez souvent si vous êtes normaux et normales. Mais oui, vous l’êtes. Ma fille a 9 mois et je commence à peine à retrouver ma sexualité en couple. Et alors ?

Certain-es vous diront que c’est trop, d’autres pas assez. En fait, ça n’a pas d’importance. Ne te laisse pas mettre la pression par des boulets. Ecoute ton corps. Va à ton rythme. Ca prendra le temps qu’il faudra. 

Ne te force surtout pas pour faire plaisir à l’autre. Si ton partenaire te force, il y a un problème. N’hésite pas à en parler à des professionnel-es si tu te sens en danger et / ou dans une relation abusive.

Je le répéterai autant de fois que nécessaire, mais le sexe, c’est pour se faire du BIEN, pas pour souffrir ou servir de monnaie d’échange avec son / sa conjointe contre son gré.

A ce propos, on s’empêche souvent de faire l’amour, parce qu’on a peur d’avoir mal …

2 – La pénétration n’est pas obligatoire

C’est un sujet récurrent sur mon blog, mais la pénétration n’est jamais obligatoire pour faire du sexe ! Si tu as envie de sexe, mais peur de la pénétration, c’est le moment idéal pour découvrir des pratiques qui te font du bien autrement. 

Dégaine ta langue pour tes meilleurs cunni, fellations, des jeux de rôle, utilise des sextoys, frottez-vous, caressez-vous… bref. Les possibilités sont nombreuses.

Le sexe sans pénétration, c’est du vrai sexe. C’est même souvent bien plus orgasmique.

via GIPHY

Tu peux souffrir de sécheresses vaginales donc n’hésite pas à mettre la dose de lubrifiant. Tu peux utiliser de l’huile de coco (mon article ici !), mais attention, s’il y a un préservatif, il te faudra un lubrifiant à base d’eau.

Si le rapport à ton corps, ta nudité te pose problème : ne te force à rien. Va à ton rythme. Mets une lumière tamisée. Garde des vêtements. Et si vous êtes la ou le partenaire de la personne qui vient d’accoucher : rassurez-la, dites-lui qu’elle est belle, que les marques sur son corps ont une histoire, votre histoire.

3 – N’oublie pas de bien te protéger

Que ce soit ton partenaire ou toi qui a la charge de la contraception, n’oublie pas d’avoir un contraceptif.

Beaucoup pensent qu’une femme ne peut pas tomber enceinte lorsqu’elle allaite : dans la théorie, non. Mais dans la pratique, oui. Il suffit que l’allaitement soit accompagné de biberons de laits maternisés, que le corps en ait décidé autrement et boum tu redeviens fertile.

via GIPHY

Idem, ce n’est pas parce que ça fait seulement deux mois qu’on a accouché que nous ne sommes pas fertiles. Je ne veux pas faire la vieille daronne moralisatrice, mais tu saisis l’idée. 

Il existe des pilules micro dosées adaptées même quand on allaite. Le préservatif, la digue, le stérilet peut être posé après un accouchement également, la vasectomie réversible ou non… bref, il existe une pléthore de solutions. Tu as le choix !

Et messieurs, n’oubliez pas que vous pouvez assumer la charge mentale de la contraception : achetez les capotes, faites une vasectomie… renseignez-vous sur vos possibilités.


J’espère que ce petit article t’aura aidé à te sentir mieux. En tout cas, il n’y a pas de pression à avoir. Relax. Tout est normal du moment que tu es épanoui-e.

Cet article était-il utile ?

Moyenne : 5 / 5. Décompte : 1

Comme tu as trouvé cet article utile...

... suis moi sur mes réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *