femme sexe lingerie douleur
conseils sexo,  corps,  sexo

Vaginisme : quand la pénétration est impossible

Impossibilité de se faire pénétrer alors qu’on le veut, refus catégorique et blocage à la vue du pénis de son partenaire, beaucoup de personnes culpabilisent de ne pas faire l’amour comme elles le veulent. La vaginisme est malheureusement encore méconnu et peu pris en considération.


Quand la pénétration est impossible

Dans cet article, je vais essentiellement parler de la pénétration pénis > vagin. Cependant, pour bon nombre de personnes ayant des vagins et souffrant de vaginisme, toutes les formes d’intromission dans leurs vagins sont impossibles.

Les causes sont diverses, mais rassure-toi tout de suite : si tu es concernée, ce n’est pas une fatalité.

Si la pénétration avec ton / ta partenaire est impossible depuis peu ou depuis toujours, parce que tu as l’impression que ton vagin est anormalement « serré« , « tendu » tu souffres sûrement de vaginisme.

Bien sûr, il est important de ne pas écarter une cause médicale comme une infection ou une maladie. C’est pourquoi, je te conseille dans un premier temps de te rapprocher d’une sage-femme, médecin traitant ou gynécologue de confiance.

Il vaut mieux avoir fait les dépistages courants (voir mon article ici). Tu peux aussi faire quelques analyses (comme une analyse d’urine) pour vérifier que ce ne soit pas tout simplement une mycose ou une infection urinaire.

via GIPHY

Le vaginisme, qu’est-ce que c’est ?

Le vaginisme, c’est une contraction involontaire du périnée (le muscle bien connu des mamans). Le périnée, c’est cet ensemble de muscles qui entoure ton vagin et ton rectum. Il te permet notamment de te retenir de faire pipi, de lâcher tes plus belles flatulences ou encore de contracter ton vagin.

Le vaginisme peut apparaître après des traumatismes physiques : des rapports sexuels violents, des douleurs répétées pendant les rapports, un viol, un traumatisme lié au pénis …

Pour certaines personnes, une éducation très traditionnelle et la magnification de la virginité auront pour conséquence de créer une peur panique de la pénétration.

Pour d’autres, ce sera la perception de leur propre sexe perçu comme petit, fragile et faible qui les encouragera à se « fermer » pour se protéger d’une pénétration perçue comme violente.

La pénétration n’est PAS une étape obligatoire

Je voudrais rappeler que la pénétration n’est pas une étape obligatoire pour une sexualité épanouie. Elle est tout à fait facultative. Il ne s’agit pas de faire le deuil de la pénétration, mais peut-être d’expérimenter son sexe autrement à travers de nouvelles pratiques !

Ne te mets pas la pression. Libère toi. Il n’y a aucune injonction à se rendre « pénétrable » SURTOUT pour quelqu’un d’autre. Si tu veux retenter l’expérience, fais-le pour toi et ton bien-être avant tout.

via GIPHY

Si certains rapports hétérosexuels se résument à « un peu de préliminaires bâclées, une pénétration de 5 minutes et une éjaculation dodo », ils sont loin d’être satisfaisants pour les femmes. Dans la majorité des cas, ce schéma ne permet pas aux personnes ayant un vagin de pleinement vivre leur corps et leur plaisir.

Pourquoi forcer la pénétration si le corps refuse et a besoin de temps ? C’est l’occasion de profiter de longs massages, de sexe oral ou de baisers langoureux.

On peut très bien jouir sans bite ! Je te laisse avec mon article à ce sujet. Et cet article qui pourrait te donner des idées !

Consulter un-e pro pour son vaginisme ?

Il peut être judicieux de consulter un.e professionnel.le si tu t’en sens capable et prêt.e. Dans un premier temps, veille à trouver un.e praticien.ne qui connaît le vaginisme et est en mesure de te comprendre.

Beaucoup de personnes souffrant de vaginisme se heurtent à l’incompréhension de professionnel.les qui ne connaissent pas ce trouble.


Bientôt, j’écrirai un petit article pour t’expliquer mon expérience et mes astuces pour retrouver des pénétrations agréables quand on en a envie <3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *