réflexion femme
conseils sexo,  sexo

A toi qui te sens différent-e parce que tu n’as pas de vie sexuelle

5
(3)

Pour faire partie de l’élite au lycée ou au collège, il faut l’avoir “fait”. Sans cette expérience qui fait de toi une ado branchée ou un homme accompli, tu ne pourras jamais faire partie des meilleurs : ceux qui ont perdu leur virginité.


Bien sûr que je l’ai déjà fait ! (non)

C’est ce que dit Maxime à l’entrée du lycée, cigarette au bec, devant ses potes dubitatifs, doutant de sa virilité et de sa légitimité à être dans leur groupe. Qui n’a pas déjà dit “j’ai déjà couché avec une fille / un garçon” pour se faire accepter ? Bon, peut-être toi Monique, mais les autres ?

En réalité, beaucoup de jeunes (et de moins jeunes) font mine d’avoir une vie sexuelle, pour ne pas avoir l’air d’un.e minable devant leurs ami.es. Avoir fait l’amour, c’est franchir un cap, c’est devenir un adulte, devenir… “un.e grand.e”.

Certain.es se retrouvent à se pressuriser pour trouver quelqu’un.e qui serait ok pour les libérer de cette virginité encombrante. D’autres angoissent et stressent, se sentant différent.es, anormaux ou anormales. Certain.es vont jusqu’à se forcer d’avoir un rapport sexuel pour se sentir socialement dans les normes.

Rappelons les bases

Devant cette incroyable source de stress inutile, je m’insurge ! Reprenons les bases. Premièrement, la virginité n’existe pas (cf. mon article génial, allez clic). En fait, la virginité c’est un concept social qui sous-entend que lorsque tu es vierge, tu n’as jamais vécu de pénétration vaginale par un pénis en tant que pénétré.e ou pénétrant.e.

D’une part, c’est hétérocentré. C’est-à-dire qu’on ne tient compte que des rapports sexuels entre un homme et une femme cis-genres, ce qui fait que les lesbiennes sont vierges toute leur vie ainsi que toutes les personnes qui ne pratiquent pas ce type de pénétration.

Bon bah c’est faux hein, tu l’auras deviné. La virginité, c’est un concept social que tu peux t’approprier comme tu veux. Tu n’es plus vierge à partir du moment où tu décides de ne plus l’être. Tu peux même ne jamais avoir été vierge si vraiment ce concept te saoule – ce que je comprends tout à fait (check poto).

Deuxièmement, tu fais l’amour COMME TU VEUX et QUAND TU VEUX. Personne n’a à te pousser à avoir des rapports sexuels. Tu peux te masturber toute ta vie si tu veux et ne jamais partager ta sexualité. Tu n’as pas à te sentir nul.le de ne pas faire l’amour avec quelqu’un.e.

TU ES NORMAL.E ET TU ES GENIAL.E !

une citation de moi-même

Peut-être que tu vas vouloir attendre un an avant de laisser ton copain te toucher, peut-être que tu n’aimeras pas la pénétration, peut-être que tu voudras pratiquer le sexe oral, les caresses pendant des années avant de passer à la pénétration… Et alors ? C’est super génial.

Prends ton temps. Va à ton rythme. Ne te force à rien.

La pénétration, c’est génial, c’est le vrai sexe

C’est archi-faux, tu l’auras deviné. On a tendance à considérer la pénétration “pénis -> vagin” comme le but ultime à atteindre, mais en réalité, la pénétration c’est une pratique sexuelle comme une autre. Elle a la même valeur que le cunni, la fellation, le fait de doigter, de jouer avec des sextoys, la masturbation solo ou à plusieurs…

A ce sujet, tu peux lire mon article ici !

La pénétration est une pratique sexuelle COMME UNE AUTRE. Je le répète, oui hihi. En plus, je trouve que ce n’est pas la plus évidente : il faut souvent beaucoup de confiance, de tendresse et un peu d’expérience pour réussir une bonne pénétration.

Ce n’est pas la pénétration qui te rendra adulte ou qui t’intègrera socialement. Les personnes qui se moquent ou qui te jugent parce que tu n’as jamais eu de rapports sexuels craignent pour leur propre place social au lycée ou au collège par exemple. Ils ont tellement peur d’être “nul.les” qu’iels préfèrent se moquer des autres pour se mettre en valeur, elleux.

Ce qui te rendra adulte et mature, c’est la relation que tu entretiendras avec le sexe. Une relation saine et assumée. Tu n’as pas fait l’amour ? Ca ne les regarde pas.

Tout le monde parle de sexe comme si c’était ouf et pas moi…

Tu entends peut-être tes ami.es parler de sexe comme d’un truc génial et tu te sens peut-être différent.e d’elleux, car ça ne t’attire pas tant que ça… Une de mes abonnées m’a demandé d’écrire sur ce sujet, parce qu’elle pensait être asexuelle.

A son âge (c’est-à-dire à 15 ans), le sexe ne m’intéressait absolument PAS et le seul dilemme dans ma vie, c’était : est-ce que je l’embrasse ou pas ? J’ai découvert ma sexualité à partir de 17 ans et j’en apprends encore tous les jours.

Alors, prends ton temps. La seule question que tu dois te poser, c’est “Est-ce que MOI ça me dérange de ne pas penser au sexe ou de ne pas en avoir envie ?“. Si ça ne te dérange pas, ne te prends pas la tête avec ça. Tu es tout à fait normal.e. Si tu es jeune, ça viendra sûrement avec le temps et la patience.

Quand bien même à l’âge de 18 / 20 ans, tu ne ressens toujours aucune attirance sexuelle envers personne, tu es normal.e. Tu peux te définir comme asexuel.le si cette étiquette te permet de te sentir mieux. L’asexualité est légitime !


J’espère que ma sexplication t’a plu ! N’hésite pas à me partager ton expérience 🙂

Cet article était-il utile ?

Moyenne : 5 / 5. Décompte : 3

Aucun vote : sois le ou la première à voter !

Comme tu as trouvé cet article utile...

... suis moi sur mes réseaux !

2 commentaires

  • Anneso

    Coucou !
    Alors mon problème est un peu compliqué. J’ai un copain sa fait 4 ans qu’on est ensemble je suis encore vierge j’ai envie de le faire avec lui mais ce qui est chiant c’est que quand je mouille je suis excitee et que je me met sur lui (vu que c’est moi qui descend je me dis je serai moins stressée) et je me bloque oh moment où sa me fait bizarre ou quand il commence à rentrer parce que : nouveau jamais ressenti ça, stress parce que je me demande comment je vais ressentir ça quand il sera en moi, est ce que je vais le rejeter tout de suite quand il sera en moi ect.
    Et aussi quand je suis mouillée et qu’il me doigte même si je suis excitee je pense que je stresse parce que j’ai mal

    • Mashasexplique

      Coucou 🙂
      Ne te force pas si tu as mal. Ca peut venir du fait que tu es tendue comme d’une mauvaise lubrification. Vous utilisez du lubrifiant ?
      Si tu te bloques, écoute-toi et arrête. Faire du sexe, c’est pas se faire du mal. Idem, s’il te doigte et que tu as mal, essaye de comprendre pourquoi : mauvaise lubrification ? tu es tendue ? tu en as vraiment envie ?

      Si tu es tendue, pourquoi l’es-tu ? Tu es stressée ? Tu te sens en sécurité ? Tu en as envie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *